Liposuccion à Paris

La liposuccion est aussi appelée lipoaspiration.

C’est une opération de chirurgie esthétique et de chirurgie plastique réparatrice, réalisée au bloc opératoire en clinique et la plupart du temps sous anesthésie générale.

Cette opération esthétique est le plus souvent réalisée en ambulatoire dans la journée.

La lipoaspiration permet de retirer l’excès de graisse localisé (situé sous la peau jusqu’aux muscles) par aspiration et de traiter une éventuelle asymétrie du corps (opération à but réparateur)

La lipo est efficace si le relâchement cutané de la zone à aspirer est modéré.

Il faut également que le patient ait un poids adapté à sa taille ; votre chirurgien plasticien calculera votre IMC (indice de masse corporelle) et vous orientera en cas d’obésité.

Liposuccion

EST-CE LA LIPOSUCCION PERMET PERDRE DU POIDS ?

NON la liposuccion n’est pas une opération pour perdre du poids !

Cette intervention chirurgicale plastique sculpte le corps en retirant précisément les rondeurs disgracieuses. La quantité de graisse retirée correspondra cependant au double du poids perdu après l’opération (par exemple pour 3 litres aspirés ne comptez pas perdre plus de 1,5 kg).

Elle est pratiquée chez les patients qui ont un poids équilibré et dont l’IMC est inférieur à 30. Ces patients qui demandent la liposuccion ont physiquement des lipoméries (surcharges graisseuses localisées). Prenons l’exemple de la patiente mince qui a des culottes de cheval résistantes à toute perte de poids.

La liposuccion permet de supprimer radicalement et définitivement ces amas de graisse disgracieux.

Le surpoids est toléré jusqu’à 30 d’indice de masse corporelle.

La lipoaspiration est pratiquée essentiellement au niveau de l’abdomen, des hanches, des cuisses, des genoux, des mollets, des fesses, des bras et de la poitrine chez l’homme.

Parfois la lipoaspiration peut être l’opération « coup de pouce » qui permettra de perdre les quelques kilogrammes en trop, lorsque l’effort d’amaigrissement est vain à cause d’une ménopause ou d’un dérèglement hormonal.

QUE FAIRE POUR BENEFICIER D’UNE LIPOSUCCION ?

Commencer par prendre rendez-vous avec votre chirurgien plasticien qui fera un examen clinique précis lors de la première consultation.

Il recherchera les éventuelles contre-indications opératoires comme un tabagisme excessif, une obésité non contrôlée et d’antécédents thrombo-emboliques graves (phlébites à répétition ou embolie pulmonaire). L’arrêt du tabac et de la pilule sont recommandés au moins 15 jours à 3 semaines avant l’opération.

Le poids doit être équilibré et la peau de bonne qualité, avec peu de séquelles à type de relâchement/affaissement cutané du au vieillissement naturel ou prématuré par une perte de poids excessive

COMMENT SE DEROULE L’OPERATION ?

PRINCIPE : ASPIRER L’EXCÈS DE GRAISSE localisé au bloc opératoire sous anesthésie locale ou générale.

Le chirurgien plasticien utilise des canules de différentes tailles introduites par des petites incisions cutanées de quelques millimètres.

Les cicatrices sont discrètes et placées dans des zones peu ou pas visibles comme les plis naturels elles s’effacent avec le temps.

Une anesthésie générale est souvent nécessaire; on peut dans certains cas réaliser cette intervention sous anesthésie locale en cas de petite zone localisée. Selon la quantité de graisse à aspirer la liposuccion peut durer de 1 à 3 heures et peut être réalisée en ambulatoire ou en hospitalisation traditionnelle si un lipofilling est associé ou que l’intervention va dépasser une certaine quantité de graisse aspirée.

Fréquemment l’opération se déroule dans la journée en chirurgie ambulatoire. On rentre ainsi le matin de la liposuccion à la clinique, à jeun de la veille. La douche à la bétadine est souvent prise à domicile la veille et le matin de l’opération.

La sortie s’effectuera après la passage du personnel soignant quelques heures après l’opération de liposuccion.

Un vêtement compressif de contention (gaine) sera enfilé par l’équipe à la fin de l’opération ; le patient devra le garder minimum 3 semaines à 1 mois.

Il permet une diminution des oedèmes (gonflement) ainsi que de la douleur.

EST CE QUE LA LIPOSUCCION EST DOULOUREUSE ?

OUI la liposuccion est une intervention chirurgicale assez douloureuse. Cependant la douleur est bien calmée par les antalgiques usuels (10 à 15 jours après l’opération) et par le port d’une gaine de contention qui limite également les gonflements et facilite le redrapage cutanée progressif.

Le résultat définitif ne sera visible qu’au bout de plusieurs mois après la résorption des œdèmes et la rétraction cutanée : la peau doit se « redraper » pour éviter les vagues et les plis disgracieux.

C’est pour cette raison que dans certains cas la lipoaspiration n’est l’opération adaptée car la peau est de mauvaise qualité (fumeuse excessive, perte de poids importante, vergetures…).

 

ET APRÈS ?

Il faut « écouter son corps » et ne pas forcer ce qui pérenniserait le gonflement et les douleurs.

Si vous voulez voir le résultat rapidement ne forcez pas, gardez bien votre panty (gaine) le temps indiqué.

Il faut éviter les massages ou les drainages lymphatiques trop précoces ; ils ne feraient que retarder la bonne cicatrisation post-opératoire. Après plusieurs semaines et une nette diminution de la douleur la patiente peut envisager les drainages après en avoir parlé à son praticien.

Une semaine de vacances est la bienvenue après une liposuccion à Paris et avant de reprendre une activité professionnelle quasi-normale. Il y a localement des ecchymoses (bleus) pendant à peu près un mois et des œdèmes (gonflements) plusieurs mois  après la liposuccion (4 à 6 environ).

La reprise d’une activité sportive est possible après 1,5 à 2 mois ; le port de la gaine est recommandé au début de la reprise sportive.

Prix de la liposuccion 2200 € à 4500 €.


 « La limite de la lipo c’est la peau. »

Docteur Bruno Burin des Roziers