Prothèses et Implants mammaire à Paris

Augmenter la taille de la poitrine par prothèses mammaire ou implants mammaire.

Questions réponses sur l’augmentation mammaire par prothèses

Voici les bonnes questions à se poser sur l’augmentation mammaire par prothèses mammaires.

Prothèses mammaires en silicone ou en sérum physiologique ?

La prothèse mammaire en silicone a un aspect et un toucher plus naturel que celle en sérum physiologique (eau salée). L’implant en silicone nécessite une surveillance particulière. La prothèse en sérum peut se dégonfler subitement. La plupart des Chirurgiens Esthétiques posent des prothèses mammaires en silicone.

Combien de temps dure une augmentation mammaire ?

L’intervention qu’est la pose d’implants mammaires dure environ 1h à 1h30 sous anesthésie générale. La patiente se réveille en salle de réveil puis remonte dans sa chambre 1 à 2 heures après la fin de l’opération.

Comment se déroule le séjour à l’hôpital / clinique ?

L’augmentation mammaire par prothèses peut être réalisée dans le cadre d’une hospitalisation d’une journée (ambulatoire) ou d’une nuit.

Est ce que l’augmentation mammaire est douloureuse ?

L’augmentation mammaire par prothèses est peu douloureuse lorsque les prothèses sont placées devant les muscle (grand pectoral). La position derrière le muscle nécessite souvent la prise d’antalgiques plus forts.

Cette opération d’augmentation mammaire est réalisée sous anesthésie générale donc on ne ressent aucune douleur pendant l’intervention.

Prothèses devant ou derrière le muscle ?

Si la prothèse peut être masquée suffisamment par la glande mammaire (volume suffisant) la prothèse est volontiers placée devant le muscle (grand pectoral) ; l’aspect est naturel et vieillit bien.

Si la prothèse risque d’être trop visible par volume insuffisant de glande mammaire on préfèrera placer l’implant derrière le muscle ; on draine souvent le sein en cas d’implant rétro-pectoral. Comme dit précédemment la prothèse derrière le muscle est plus douloureuse et on utilisera des médicaments plus forts. Découvrez notre article augmentation mammaire par implants : devant ou derrière le muscle ?

Quel volume de prothèse mammaire choisir ?

Le choix du volume de l’implant dépendra du souhait de la patiente et de son anatomie (taille de soutien-gorge, aspect et dimensions du sein).

Différentes prothèses peuvent être essayer en consultation (amener un soutien gorge non rembourré et un T-shirt moulant : vous vous rendrez alors bien compte de la taille future des seins)

Où se situe la cicatrice lors d’une augmentation mammaire par prothèse ?

La cicatrice peut être sous le sein , autour de l’aréole à sa partie inférieure ou dans le creux de l’aisselle.

La cicatrice représente l’endroit où le chirurgien va inciser la peau pour la mise en place de l’implant.

Le choix de la cicatrice dépendra de nombreux facteurs (devant-derrière le muscle, habitudes du chirurgien, respect des vaisseaux lymphatiques et de la glande mammaire…)

Prothèses mammaires rondes ou anatomiques ?

La prothèse anatomique donne une bel aspect naturel avec une pente douce sur le haut du sein et un beau galbe entre le mamelon et le sillon sous le sein. Elle permet également de corriger une ptose modérée (sein tombant à moins de 3 cm) en projetant en avant le mamelon. L’implant anatomique peut rarement tourner et nécessite parfois une reprise au bloc pour la remettre en bonne position.

La prothèse ronde apporte du bombé sur le pôle supérieur du sein. Mise derrière le muscle elle donnera un bel aspect au sein.

Votre chirurgien vous aidera lors du choix de vos prothèses mammaires que ce soit le choix du volume, de la position de la prothèse. Découvrez notre article augmentation mammaire : rondes ou anatomiques ?

Combien de temps durent les prothèses mammaires ?

Les implants mammaires ont une durée de vie de 10-15 ans environ. Une surveillance régulière permet de vérifier que tout va bien. Il faut parfois les changer avant à cause de l’apparition d’une coque, ou le souhait de changer de volume voire d’explanter les implants (les enlever). Les nouvelles prothèses sont maintenant plus robustes qu’avant et certains laboratoires parlent de durée de vie illimité.

Peut on allaiter ou être enceinte après l’implantation ?

Oui l’allaitement ne pose par de problème lorsqu’on a des prothèses car l’opération n’interrompt pas les canaux évacuateurs du lait maternel. La montée de lait se fera tout naturellement.

Tomber enceinte après une augmentation mammaire ne représente aucun danger pour le bébé ou pour la maman ; il faut dans la mesure du possible attendre au moins 6 mois avant une nouvelle grossesse.

Posez votre question