Abdomen

Plastie abdominale ou chirurgie du ventre à Paris

Informations sur la chirurgie du ventre ou plastie abdominale. De nombreux patients consultent pour leur ventre : il est jugé trop important et gène l’habillement classique (on croit que je suis enceinte…). Chaque patient est unique et donc chaque ventre également… Il existe pour chaque abdomen une intervention de plastie abdominale adaptée…

  • Abdomen avec excès graisseux sans excès cutané (peau tonique) : la lipoaspiration permet une amélioration importante pour le « petit ventre » qu’on arrive pas à perdre. On compte sur la rétraction cutanée après avoir enlevé l’excès de graisse.
  • Abdomen de taille modéré avec excès cutanéo-graisseux : la miniplastie abdominale enlève l’excès graisseux et cutané sous ombilical.La cicatrice est discrète et de longueur à peine plus longue qu’une césarienne.
  • Abdomen plus volumineux (excès cutanéo-graisseux important avec diastasis et besace qui recouvre le haut du pubis) : la plastie abdominale est l’intervention de choix.

Qu’est ce que la plastie abdominale ?

La plastie abdominale est une intervention qui consiste à enlever la peau et la graisse en excès entre l’ombilic et le pubis et « tirer » la peau restante jusqu’au pubis après avoir resserré les muscle grands droit de l’abdomen. Elle dure environ 3 heures et se pratique sous anesthésie générale. Elle peut être associée à une lipoaspiration de l’abdomen et des hanches (ce dernier geste creuse les hanches et affine la taille).

La plastie abdominale nécessite une hospitalisation pendant au moins deux jours après l’opération (des drains sont laissés en place durant la durée de l’hospitalisation).

La « rançon » cicatricielle est une grande cicatrice située à « l’emplacement de la césarienne » donc cachée dans les sous-vêtements et un autour de l’ombilic.

La plastie abdominale est-elle prise en charge par la sécurité sociale ?

Si la patiente présente certains critères précis le chirurgien esthétique peut ou non lui remettre une entente préalable.

Seul le médecin conseil de la sécurité sociale est habilité à réception de l’entente préalable et après examen clinique de la patiente à accepter ou non la prise en charge.

Est-ce une intervention douloureuse ?

Oui c’est une intervention douloureuse mais bien calmée par les antalgiques usuels et la gaine de contention qui doit être portée environ 1,5 mois minimum (elle facilite la résorption des œdèmes).

Existe-t’il un risque de phlébite ?

Oui si certaines précautions ne sont pas respectées: la phlébite est un caillot sanguin qui se forme dans les veines des jambes à cause du ralentissement du flux sanguin; elle peut parfois « migrer » jusqu’aux poumons et donner alors une embolie pulmonaire gravissime. Son traitement préventif est impératif.

On minimise ce risque en mettant des bas de contention, en ayant des piqûres d’anticoagulant, en se levant le lendemain de l’opération. Les patients obèses devront perdre du poids avant l’intervention, de même que les fumeurs arrêter impérativement la cigarette au moins 3 semaines avant le geste opératoire.

Plastie abdominale : les bonnes questions à se poser

En quoi consiste la plastie abdominale ?

La plastie abdominale ou abdominoplastie est une opération qui retire l’excédent cutané abdominal situé au dessus du pli sus-pubien et permet de serer les muscles grands droits de l’abdomen (tablettes de chocolat) souvent écartés (diastasis) par la prise de poids ou les grossesses. Voir aussi mini abdominoplastie.

L’opération d’abdominoplastie est-elle douloureuse ?

Oui c’est une opération douloureuse qui est bien calmée par des antalgiques de classe 2 de l’OMS (tramadol, codéîne, lamaline).

Le serrage des muscles grands droits est en partie à l’origine de ces douleurs qui s’estompent bien au bout de 7 à 10 jours, de même que les drains (tuyaux qui permettent de drainer le sang et les sérosités après l’opération)

Peut on être opéré d’une plastie abdominale si on est fumeur ?

L’arrêt du tabac est obligatoire avant l’opération de plastie abdominale car un tabagisme actif risque d’entrainer une nécrose cutanée de plus ou moindre importance.

Le sevrage total ou relais par la cigarette électronique permet d’amoindrir ce risque majeur de complication qui compromet le résultat final.

Combien de temps dure une plastie abdominale ?

L’abdominoplastie dure entre 2h30 et 4 heures en fonction des gestes effectués. Cette opération s’effectue sous anesthésie générale au bloc opératoire.

Combien de temps dure l’hospitalisation ?

L’hospitalisation dure environ deux jours après l’opération d’abdominoplastie. Les premiers pansements sont réalisés par une infirmière dans le service. On compte 3 drains qui sont retirés lorsqu’il y a de moins en moins de liquide.

Me faut-il une plastie abdominale ou une lipoaspiration de l’abdomen ?

La question revient souvent. Lorsqu’il existe un excès cutané seule la plastie abdominale retirera l’excès de peau.

« la limite de la lipo c’est la peau » : une lipoaspiration seule est indiquée dans les cas d’excès de gras uniquement. La présence d’une « besace » ou abdomen pendulum nécessite la pratique d’une plastie abdominale.

Peut on faire une lipoaspiration de l’abdomen ou des hanches en même temps que la plastie abdominale ?

Oui certaines lipoméries (localisation graisseuses) peuvent être aspirées lors de la plastie abdominale. Il en résulte souvent un coût  supplémentaire.

Est ce que cette opération est prise en charge par la sécurité sociale ?

Dans certains cas l’abdominoplastie peut être prise en charge par la sécurité sociale : votre chirurgien déterminera du bien fondé de l’entente préalable si l’abdomen présente certains critères. Seul le médecin conseil de la Sécurité Sociale donnera ou non son accord à la demande d’entente préalable.

A t’on des anticoagulants après l’opération ?

Oui les anticoagulants sont des médicaments permettant de fluidifier le sang après une opération limitant considérablement les risques de phlébite (caillot dans une grosse veine de la jambe) donc d’embolie pulmonaire.

Ils sont prescris pour une durée de 12 à 15 jours après l’opération d’abdominoplastie.

Quand peut on reprendre une vie normale après l’opération ?

La reprise du travail est possible au bout de 15 jours si pas celui-ci n’est pas trop physique , sinon attendre 3 semaines. L’absence de sport pendant 1,5 mois à 2 mois limite les complications. Une gaine de contention sera portée minimum 1,5 mois après l’opération.

Prix de la plastie abdominale 2000 € à 4670 €

Voir la fiche technique


 « Chaque patient est unique; la bonne indication opératoire est posée après examen clinique approfondi personnalisé. »

Docteur Bruno Burin des Roziers


Posez votre question

Questions déjà posées

  • Bonjour Docteur, âgée de 34 ans j’ai eu deux enfants et mon abdomen retombe sur mon bas ventre. Je mesure 1m65 et pèse 80 kg. Est ce qu’une liposuccion peut régler mon problème de tablier ? Adeline R.

    Répondre
  • Bruno Burin des Roziers

    Bonjour Adeline, si vous ne souhaitez plus avoir d’enfants je pense qu’une plastie abdominale pourrait régler votre « tablier » disgracieux.
    En effet la liposuccion permet de corriger uniquement la graisse mais pas de retirer de la peau en excès.
    « La limite de la lipo c’est la peau ». Dans votre cas si j’ai bien compris vous avez un excès cutanéo-graisseux sous ombilical que seule une plastie abdominale peut retirer. N’hésitez pas à consulter un chirurgien plasticien car seul l’examen réalisé par ce dernier validera telle ou telle technique.
    Concernant votre rapport poids/taille : vous avez un indice de masse corporelle à quasiment 30 (obésité débutante). L’opération peut être réalisée à ce poids là mais si vous avez quelques kilogrammes superflus essayez de les perdre avant l’opération car le résultat n’en sera que meilleur…

    Répondre
  • Bonjour j’ai eu 3 enfants nés par césariennes et déteste mon ventre car il tombe et me gène dans ma vie intime quotidienne. Est ce que je peux être prise en charge par la sécu ?

    Répondre
  • Bruno Burin des Roziers

    Bonjour Madame, l’éventuelle prise en charge par la sécurité sociale dépend de critères physiques et non du nombre d’enfants. Il faut avoir un poids correct (IMC=BMI poids/taille 2 :inférieur ou égal à 30) et avoir un abdomen qui recouvre la partie supérieure du pubis. On doit pouvoir faire tenir une feuille de papier sous le ventre…
    Si votre chirurgien estime que vous pouvez en bénéficier il réalisera une entente préalable auprès de votre organisme de sécurité sociale mais seul le médecin conseil de la sécu peut vous donner son accord après examen.

    Répondre
  • Combien de temps dure une abdominoplastie ?

    Répondre
  • Bruno Burin des Roziers

    Bonjour Pierre,

    Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure en moyenne 2h30 à 3h30 en fonction du travail à effectuer. Des drains sont mis en place et permettent d’évacuer les sérosités et saignements après l’opération. Ceux ci sont retirés lorsqu’ils ne donnent plus beaucoup de liquide. Une hospitalisation minimale de 2 jours est nécessaire après l’opération

    Répondre
  • Bonjour j’ai 50 ans et ai peur d’avoir mal après l’opération de plastie abdominale.
    Merci de me rassurer Agnès A.

    Répondre
  • Bruno Burin des Roziers

    Bonjour Agnès, les médicaments contre la douleur (antalgiques) sont très efficaces.
    Vous aurez une prescription de divers médicaments usuels qui calmeront bien vos douleurs pendant et après votre hospitalisation.
    Une ordonnance vous est remise lors de votre sortie.

    Répondre
  • Bonjour Docteur, j’ai 69 ans et souhaite m’occuper de mon ventre que je ne supporte plus. Mes enfants sont grands et je peux enfin m’occuper de moi-même. Est ce que je suis trop âgée pour cette opération (plastie abdominale) ? Denise G.

    Répondre
  • Bruno Burin des Roziers

    Bonjour Denise, il n’est jamais trop tard pour s’occuper de soi. Si vous êtes en bonne santé sans gros antécédents cardio-vasculaires (embolie pulmonaire, infarctus du myocarde…) et que votre poids est correct je ne vois pas de contre indication majeure à avoir une plastie abdominale.
    N’hésitez pas à venir en discuter de vive voix.

    Répondre