Réduction mammaire pour hypertrophie

Réduction mammaire à Paris

La réduction mammaire ou chirurgie de l’hypertrophie mammaire consiste à diminuer la taille des seins jugée trop importante par la patiente et souvent responsable de douleurs du dos. Découvrez toutes les informations sur cette intervention avec le Dr Burin des Roziers, chirurgien esthétique à Paris et dans le 92.

Qu’est ce que la réduction mammaire ?

Intervention chirurgicale réalisée dans le cadre d’une hypertrophie mammaire permettant de réduire la taille des seins. La réduction mammaire est une opération qui permet de réduire la taille des seins et de les remonter (cure de ptose). Cette intervention est réalisée sous anesthésie générale et dure entre 2h30 et 4 heures.

Les douleurs dorsales sont un des principaux motifs de consultation, de même que la gène vestimentaire et sportive.

L’intervention de réduction mammaire pour hypertrophie peut être prise en charge en partie par la sécurité sociale si le chirurgien enlève plus de 300 grammes par sein.

Le sein ainsi réduit comportera des cicatrices en « T inversé » ou en ancre de marine.

Les complications possibles sont expliquées lors de la consultation pré-opératoire (hématome, infection, problèmes de cicatrisation et nécrose de l’aréole…).

Un poids correct ainsi que l’arrêt de la cigarette sont exigés avant cette opération afin de réduire au maximum les risques opératoires.

Comment se déroule l’intervention de réduction mammaire ?

La consultation pré-opératoire est indispensable afin de définir une stratégie thérapeutique précise avant la réduction mammaire : contre-indications, poids des seins à enlever, suites opératoires, aspect des cicatrices (des photos seront montrées pendant cette consultation).

L’intervention de réduction mammaire est réalisée sous anesthésie générale elle dure environ 3 heures et nécessite une hospitalisation traditionnelle de quelques jours. Des drains sont mis en place à la fin de l’opération: la sortie dépendra des drains (ils faut qu’ils ne donnent plus beaucoup pour pouvoir les enlever).

Des bas de contention sont également fortement recommandés pendant la durée de l’hospitalisation; l’opération est peu douloureuse et bien calmée par les médicaments usuels.

Un soutien-gorge de contention est porté pendant au moins 1,5 mois en post-opératoire.

L’intervention de réduction mammaire pour hypertrophie mammaire soulage grandement le dos de nos patientes et leur permet de retrouver des activités oubliées jusqu’alors (sport, piscine…)

Recommandations post-opératoires :

– Pansements faits par une infirmière pendant 15 jours à 3 semaines

– Soutien gorge de contention pendant 2 mois

– Pas de conduite pendant 7 jours

– Interdiction de porter des charges lourdes pendant 3 semaines

– Pas de tabac pendant au moins 15 jours

– Pas de sport pendant au moins deux mois

– On dort sur le dos pendant 3 semaines

La réduction mammaire : les bonnes questions à se poser

La réduction mammaire est-elle une intervention douloureuse ?

Non la réduction mammaire reste peu douloureuse et bien tolérée. Des antalgiques type dafalgan codéiné ou ixprim (classe 2 de l’OMS) calmeront très bien la douleur. Le soutien gorge de contention permet également de soulager les tiraillements et sensations douloureuses.

Combien de temps dure l’hospitalisation ?

Une hospitalisation traditionnelle d’une ou deux nuits est souvent nécessaire. Un pansement compressif sera laissé en place 24 heures afin de limiter les hématomes ; des drains permettent également de sécuriser l’opération en évacuant les sérosités et sang accumulé dans le sein en post opératoire. Ils seront retirés quand ils aspirent moins de 30-40 cc par 24 heures.

Dans quel cas l’opération de réduction mammaire est prise en charge par la sécurité sociale ?

Le code QEMA013 correspondant à la réduction mammaire

Mastoplastie bilatérale de réduction

Indication : hypertrophie mammaire caractérisée,
- responsable de dorsalgies, retentissement psychologique,
- justifiable par photographie préopératoire,
- étayée par : taille, poids, âge de la patiente et taille du soutien gorge
- dont la résection prévue en préopératoire est d’au moins 300 g. par sein opéré.

Bien spécifié par la sécurité sociale, le chirurgien doit retirer au moins 300 grammes par côté pour que l’opération rentre dans le cadre sécurité sociale –mutuelle.

Y a t’il des cicatrices lors d’une réduction mammaire ?

Oui il existe des cicatrices mais qui ne sont heureusement pas visibles dans le « décolleté social ». Elles sont en « ancre de marine ou en T inversé » ; le mamelon est remonté et la glande mammaire reconcentrée à sa base.

Peut on prendre sa douche après l’opération ?

Oui bien sûr, la douche est autorisée après une réduction mammaire lorsque les drains sont retirés. Les cicatrices doivent être lavées, savonnées et rincées. Le lavage assure des cicatrices propres et sans croutes. Généralement l’infirmière passera au domicile faire son pansement tous les deux jours après que la douche ai été prise.

Et le soutien gorge de contention ?

Ce soutien gorge un peu spécial s’attache sur le devant et peut être retiré facilement pour la réalisation des pansements. Il est se lave facilement et sèche très vite. Il sera porté au moins 1,5 mois après l’opération jour et nuit. Les coutures sont quasi invisibles et il ne possède pas de métal pouvant traumatiser la cicatrice du sillon sous mammaire.

Les douleurs de dos sont-elles calmées après une réduction mammaire ?

Oui il faudra environ 15 jours à 3 semaines pour une diminution-disparition des dorsalgies.

Le dos sera donc soulagé rapidement du poids du sein.

Peut-on allaiter après une réduction mammaire ?

L’allaitement est très aléatoire après une réduction mammaire. En effet les canaux évacuateurs du lait (galactophoriques) peuvent être sectionnés lors de cette opération ce qui peut compromettre l’allaitement. Il en est de même pour la sensibilité du mamelon qui peut être conservée, diminuée ou supprimée. La grossesse est autorisée après une réduction mammaire, mais il vaut mieux être opérée lorsque on ne veut plus d’enfants car une grossesse peut compromettre le résultat à long terme (la poitrine peut retomber par exemple).

Faut il une mammographie avant d’être opérée ?

Oui une examen radiologique préalable datant de moins de 6 mois est nécessaire avant d’avoir une réduction mammaire. Une échographie est souvent associée à la mammographie. Chez les femmes de moins de 25 ans , le sein est souvent très dense et le radiologue réalisera plus volontiers une échographie plutôt qu’une mammographie.

Ces examens permettent d’opérer dans de bonnes conditions car ils éliminent un problème au niveau du sein qui devrait être corrigé avant la réduction mammaire.

Prix de la réduction mammaire 2000 € à 2500 €

Voir la fiche technique


 « La réduction mammaire apporte une grande satisfaction tant physiquement que psychologiquement. »

Docteur Bruno Burin des Roziers


Posez votre question

Questions déjà posées