Augmentation mammaire par implants : devant ou derrière le muscle ?

Augmentation mammaire par implants : devant ou derrière le muscle ?

Vous avez une petite poitrine et souhaitez vous faire poser des implants mammaires ?

Le choix de la position pré ou rétro-musculaire dépend de pas mal de critères qui doivent être déterminés en consultation avec un Chirurgien plasticien qualifié.
On parle bien sûr du muscle grand pectoral.

Le souhait de nos patientes est de pourvoir masquer au mieux l’implant mammaire : plus les tissus sont épais et moins la prothèse se verra.

Plusieurs critères sont déterminants pour le chirurgien et sa patiente :

  • Un « pintch-test » est réalisé au cabinet : il mesure l’épaisseur du sein au niveau du décolleté.
    En dessous d’une certaine valeur (2 à 3 cm) il est préférable de positionner les implants derrière le muscle afin de cacher au mieux la prothèse. Cette position est plus douloureuse que devant le muscle et peut nécessiter la mise en place d’un drain plus fréquemment.
  • La taille du sein existant et le choix de la taille de l’implant
  • Lorsque les « côtes » sont apparentes bras écartés le chirurgien préférera une position rétro-pectorale (poids et taille de la patiente)

Quoi qu’il arrive pré ou rétro-musculaire la prothèse est toujours placée derrière le sein et non dans le sein : la poitrine est ainsi projetée vers l’avant.

Le chirurgien et sa patiente s’orienteront souvent vers la solution la plus naturelle possible.

Une fois déterminée la position de l’implant mammaire se fera le choix du type d’implant (rondes ou anatomiques).

Posez votre question